Principes fondateurs / Grondprinzipien

GÉNÉROSITÉ
À VÉLO SANS ÂGE se consacre à la générosité et la gentillesse. Les pilotes partagent le beau message et recrutent de nouveau pilote à travers des histoires merveilleuses. Non pas parce-que c’est une obligation, mais parce-qu’ils en ont envie. Les pilotes racontent toutes les histoires merveilleuses des tours à vélo aux employés des maisons de retraite, ce qui fonde également une relation avec ces derniers.
Les employés des maisons de retraite créent un bon environnement et une bonne culture pour les pilotes, et les communautés s’entre-aident avec le prêt des vélos. Ils racontent les bonnes histoires aux personnes âgées afin qu’encore plus de personnes aient envie de sortir et de sentir le vent dans leurs cheveux.
Les communautés s’entre-aident au début en partageant des connaissances de spécialiste, des histoires et des expériences, et en prêtant leurs propres vélos aux autres villes pour les encourager et les soutenir.
Notre but est de partager le bonheur partout où nous allons.

LENTEUR
Nous pédalons lentement pour respecter les autres et l’environnement. Car pédaler lentement est un principe de base qui assure que les pilotes et les passagers sentent l’environnement qui les entoure, qu’ils soient présent dans le présent, et en même temps ceci peut éveiller la curiosité des piétons et leur donner la chance d’apprendre à connaître À VÉLO SANS ÂGE.

RACONTER DES HISTOIRES
Avec l’âge, nous perdons des témoins de notre vie et des histoires. Et le fait d’être en maison de retraite peut potentiellement nous empêcher de construire de nouvelles relations. Les personnes âgées ont tellement d’histoires qui seront oubliées si nous ne nous avançons pas pour les écouter. C’est pourquoi nous racontons des histoires nous-même et écoutons toutes les histoires des passagers. Nous devenons des témoins et partageons les histoires oralement ou à travers les médiaux sociaux. Le fait de raconter des histoires est décisif pour la créer et partager la joie d’être en mouvement, même si ce n’est qu’une ligne, un tweet ou encore une photo.

RELATIONS
À VÉLO SANS ÂGE concerne la création de relations nouvelles et généreuses : entre les générations, entre personnes âgées, entre pilotes, entre passagers, employés des maisons de retraite et entre membres de famille. Ces relations construisent la confiance, la joie et la qualité de vie.

SANS ÂGE
La vie ne finit pas, même si le certificat de naissance indique 75 ans. La vie fleurit dans tous les âges, jeunes comme vieux, et peut être excitante, drôle, triste, belle et signifiante.
À VÉLO SANS ÂGE se consacre à offrir la chance aux personnes âgées de rester dans un cadre positif et d’avoir encore l’occasion de faire part de la société et de toutes les possibilités s’offrant à eux.

GENEROSITÉIT
Vëlo ouni Alter baséiert sech op d’Generositéit a Frëndlechkeet. D’Chauffeuren deelen de schéine Message mat a rekrutéieren nei Chauffeuren duerch wonnerbar Erzielungen. Net well dat eng Obligatioun ass, mä well se Loscht drop hunn. D’Chauffeure erzielen all di wonnerschéi Geschichten vun den Toure mam Vëlo un d’Personal vun den Altersheemer, wat gläichzäiteg och eng Relatioun mat hinnen opbaut.
D’Personal vun den Altersheemer schaaft e gutt Ëmfeld fir d’Chauffeuren an d’Associatiounen hëllefen sech ënnert en ee wat Locatiounsvëloe betrefft. Si erziele flott Geschichte vun eelere Leit un aner Seniore fir dass ëmmer méi Leit Interesse kréien eraus an d’Natur ze goe fir d’Fräiheet vum Wand an den Hoer kënnen ze spieren.
D’Associatiounen ënnerstëtzen sech andeems si hiert Fachwëssen, d’Geschichten, Erfahrungen austauschen an hir eege Vëloen un d’Stied léinen fir déi ze encouragéieren.
Eist Ziel ass Gléck ze vermëttelen wou mir higinn.

LUESHEET
Mir pedalléiere lues fir d’Ëmwelt an am Respekt zu deenen Aneren. Lues pedalléieren ass e Grondprinzip, dass d’Chauffeuren an d’Passagéier d’Ëmgéigend kënne wouer huelen. Gläichzäiteg kann dat fir d’Foussgänger Curiositéit erwächen an hinnen d’Méiglechkeet ginn de Vëlo ouni Alter kennen ze léieren.

GESCHICHTEN ERZIELEN
Mam Alter verléiere mir Zäitzeien a Geschichten. D’Tatsaach, an engem Altersheem ze sinn, kann eis verhënneren nei Relatiounen opzebauen. D’Senioren hunn esou vill Geschichten di vergiess gi wa mir hinnen net d’Méiglechkeet ginn se ze erzielen. Dofir deele mir eis Geschichte mat deene vun de Passagéier; mir ginn Zeie vun ëmmer neien Erzielungen an deelen déi mëndlech oder iwwer sozial Medie mat. Geschichten a Freed un der Bewegung ze vermëttelen ass immens wichteg, och wann et just eng Zeil, en Tweet oder eng Foto ass.

RELATIOUNEN
Vëlo ouni Alter kreéiert nei a generéis Relatiounen tëschent de Generatiounen, Senioren, Chauffeuren, Passagéier, dem Personal vun den Altersheemer an de Membere vun der Famill. Des Relatioune baue Vertrauen, Freed a Liewensqualitéit op.

OUNI ALTER
Och mat 75 Joer ass d’Liewen net eriwwer. D’Liewen blitt an all Alter op, jonk wéi al, et kann opreegend, witzeg, traureg, schéin a bedeitend sinn. D’Ziel vum Vëlo ouni Alter ass den eelere Leit d’Méiglechkeet ze ginn, weider deel vun der Gesellschaft ze huelen.